l'inspecteur d'académie « serein »

— 

En dépit des appels à manifester, demain pour les lycéens, et le 17 janvier pour les enseignants, l'inspecteur d'académie aborde « sereinement » 2009. «Je suis persuadé que cette rentrée se fera sous le signe de la responsabilité de chacun », a déclaré hier Jean-Louis Baglan, lors de ses voeux. Il a aussi tenu à rappeler que la réforme des lycées n'est que reportée. « Elle se fera parce qu'elle est nécessaire et parce qu'on ne peut se satisfaire d'un taux de doublants de 15 % en seconde », a-t-il indiqué. Sur le plan de la carte scolaire, l'inspecteur s'attend à une dotation académique de 40 postes d'instituteurs supplémentaires pour la rentrée 2009, « grâce à la démographie scolaire ». Mais dans leur affectation, il ne tiendra pas compte de la scolarisation des enfants de deux ans, sauf dans les zones rurales isolées. Enfin le rectorat devrait annoncer sous peu, la « sédentarisation » dans des établissements précis de « 50 à 60 » postes d'enseignants des Réseaux d'aide spécialisée aux élèves en difficultés (Rased)... ■