Attaque contre une synagogue: les voisins ont aperçu «cinq ou six jeunes» prendre la fuite

TOULOUSE Les derniers développement de l'enquête...

Emile Josselin et Béatrice Colin, à Toulouse

— 

«Au moins trois personnes ont été vues en train de s'enfuir» par des témoins et sont soupçonnées d'être les auteurs de cette action, a déclaré le procureur de la République de Toulouse, Michel Valet, au cours d'une conférence de presse.

La voiture, vraisemblablement volée, a été «utilisée comme véhicule-bélier, en marche arrière visiblement» contre le portail, a-t-il précisé. «A moins d'une dizaine de mètres», un deuxième véhicule a été découvert, "portières ouvertes, moteur tournant, vide d'occupants et à bord duquel se trouvaient trois bouteilles destinées visiblement à être utilisées comme engins incendiaires», a-t-il ajouté.

Il a indiqué que dans la cour de la synagogue, dont l'entrée est équipée de deux caméras de vidéo-surveillance, deux autres engins incendiaires avaient été retrouvés.

Les techniciens de la police judiciaire étaient en train d'étudier les deux voitures laissées par les assaillants lundi, après qu'un véhicule incendié a été lancé contre une synagogue. Selon une voisine, qui habite à trois maisons de la synagogue, «cinq ou six jeunes», à en juger par leur taille auraient pris part à l'attaque. Le maire de Toulouse, Piere Cohen (PS), a dénoncé un «acte de vandalisme», et appellé au «respect de chacune des communautés». Il était accompagné de la présidente du CRIF de Toulouse, Nicole Yadecini, qui s'est dite «triste, choquée, mais très étonnée», notamment du fait des «slogans dans les manifestations, d'un niveau de violence exceptionnel».

Selon un fidèle, «il n'y a jamais eu de problème dans cette rue, sauf en 2005, où quelques voitures avaient brûlé. Mais avec ce que les jeunes voient à la télé, le gens [la communauté juive] sont un peu stigmatisés.» L'office religieux aura bien lieu ce mardi à 17 heures. Une conférence de presse est prévue à 16h sur les derniers développements de l'enquête, et notamment les enregistrements des caméras de surveillance.