Un avenir explosif dans le magnésium

— 

Rien ne va plus à l'usine Thermo Magnésium France (TMF) de Marignac, spécialisée dans le recyclage de magnésium. Entre fin novembre et fin décembre, Bernard Mathieu, son PDG, a été condamné à trois reprises par les prud'hommes de Saint-Gaudens à verser 2,624 millions d'euros d'indemnités à vingt-quatre de ses anciens salariés. Motifs : « Licenciements entachés de nullité » et « vices de forme » sur des licenciements économiques.

Cette amende record fragilise par ricochet les vingt emplois actuels de TMF. Surtout que depuis juin, l'entreprise est en redressement judiciaire. Le tribunal de commerce de Saint-Gaudens, qui aurait dû trancher en fin d'année, lui a accordé un sursis jusqu'au 5 juin prochain. Trois repreneurs seraient actuellement sur les rangs, mais aucun nom n'a été divulgué. Enfin, dans la nuit du 15 au 16 décembre, une explosion a retenti dans l'usine sans occasionner de dommages humains ou matériels.

E. D.