Dernière mobilisation réussie avant les vacances scolaires

- ©2008 20 minutes

— 

Les « résistances » des lycéens ont une nouvelle fois résonné dans les rues de Toulouse hier après-midi. Ils étaient entre 1 700, selon la police, et 3 000 jeunes, selon les organisateurs, à demander le retrait de la réforme des lycées. « Il faut la supprimer complètement et en construire une autre ensemble, avec le gouvernement et nous », explique une lycéenne.

Selon le rectorat, 51 établissements de la région sur 125 étaient perturbés, dont 20 lycées « complètement bloqués ». Hier dans la matinée, « une voiture a été renversée au niveau de la mairie annexe de Croix-Daurade et une autre a été brûlée près d'un lycée », a indiqué une source policière. Une nouvelle mobilisation lycéenne est d'ores et déjà annoncée le 8 janvier.

A. R.