Vacances près de Toulouse : A pied ou à vélo, découvrez cinq idées de randos très nature

TOURISME Ces vacances seront essentiellement hexagonales, la faute à la pandémie de coronavirus. Mais « 20 Minutes » vous a concocté ses bons plans randos à pied ou à vélo près de Toulouse, dans l’ancienne région Midi-Pyrénées

B. C., J. R. et N. S.
— 
Saint-Bertrand-de-Comminges (en haut à gauche), le château de Roquefixade (en bas) et les alentours de Saint-Antonin-Noble-Val.
Saint-Bertrand-de-Comminges (en haut à gauche), le château de Roquefixade (en bas) et les alentours de Saint-Antonin-Noble-Val. — Aurélien Ferreira, Claude Alleva, Nicolas Stival
  • La crise sanitaire liée au coronavirus devrait favoriser le tourisme en France lors des prochains week-ends et cet été.
  • Pour vous inspirer un peu pour vos vacances, 20 Minutes a choisi cinq randos à pied ou à vélo à découvrir autour de Toulouse.

Bien sûr, la limite de déplacement de 100 km mise en place lors du déconfinement est désormais levée. Mais les vacances à venir seront essentiellement hexagonales. 20 Minutes vous a concocté des bons plans, dépaysants, près de Toulouse. Et il y en a pour tous les goûts.

Le dépaysement à deux pas du Capitole

Pas besoin d’aller loin de la Ville rose pour prendre un grand bol d’air dans la nature et découvrir de magnifiques panoramas sur la chaîne des Pyrénées. Au départ de Saint-Geniès-Bellevue, au nord de Toulouse, les familles peuvent profiter de sentiers balisés, entre champs et collines, en passant par les rives ombragées du ruisseau de Lenguille et des bois de chênes, jusqu’à Saint-Loup-Cammas.

Avant de s’engager dans les coteaux du nord toulousain, une halte s’impose au château de Saint-Geniès, classé monument historique, et sa jolie église. Une autre balade est également possible en empruntant le chemin piétonnier du Poutou, reliant Paulhac.

Un cirque près de chez vous

Des gorges et des falaises de calcaire à moins de 100 km de Toulouse ? Cela existe, près de la jolie cité de Saint-Antonin-Noble-Val, dans le Tarn-et-Garonne. De nombreux chemins permettent de découvrir le cirque de Bône et, pourquoi pas, de faire un plouf dans la rivière Aveyron après s’être attaqué à la côte de « Ouf ».

« Ouf », comme le son que l’on émet lorsqu’on a terminé la rude montée, en s’aidant si besoin du câble accroché à la paroi rocheuse. Inutile de prendre peur : quoique sportif, le parcours peut être fait en famille. Mais avec de bonnes chaussures.

A vélo, dans les roues de Pierre-Paul Riquet

Pour retrouver toute la magie qui a mené à la réalisation du canal du Midi, rien ne vaut une sortie à vélo du côté du lac de Saint-Ferréol. Là, avant d’enfourcher son VTT, les promeneurs peuvent découvrir le musée et les jardins du canal. C’est de cet endroit que part la voie verte, praticable en VTT et VTC par temps sec.

Elle suit la rigole de la plaine, creusée pour alimenter en eau le canal du Midi. Serpentant, cette voie ombragée et balisée conduit sur 17 km au lac de Lenclas, dans l’Aude. Il faudra une bonne heure pour relier les deux lacs à l’aller, et compter une demi-heure de plus pour le retour due à la remontée vers Saint-Ferréol. Les plus sportifs pourront poursuivre après Lenclas jusqu’au seuil de Naurouze et le canal du Midi, 23 km plus loin.

En mode Via Garona

Etendue sur 170 km, la Via Garona relie les sites de Saint-Jacques-de-Compostelle entre Toulouse et Saint-Bertrand-de-Comminges. Remis au goût du jour il y a trois ans par le conseil départemental de la Haute-Garonne, ce chemin de grande randonnée ne traverse pas moins de 41 communes et fait le lien entre les six monuments inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

L’une des étapes s’étale de l’église de Gourdan-Polignan à Saint-Bertrand-de-Comminges, où il est possible de visiter la cathédrale et des expositions au sein des Olivétains. Au cours de ces 9,9 km de balade pédestre, entre histoire et nature, à faire en près de trois heures, vous découvrirez Seilhan, Labroquère ou encore la basilique Saint-Just de Valcabrère des XIe et XIIe siècles. La ligne de bus 398 dessert les deux communes en semaine.

Roquefixade, sur les pas des Cathares

Même s’il ne culmine qu’à 900 m, le château de Roquefixade offre un superbe panorama à 360° sur la montagne et le piémont ariégeois. A 15 km à l’est de Foix, cet édifice du XIe siècle est le symbole d’une petite commune située sur le sentier cathare et le sentier des Bonshommes.

Parmi la dizaine de randonnées balisées qui partent du village, une boucle de 2,8 km permet de monter jusqu’aux majestueuses ruines. Mais il est possible de choisir d’autres trajets aux noms évocateurs, comme le chemin de l’Homme mort.