Toulouse : La Cité de l'espace rouvre progressivement ses portes

LOISIRS Après plus de deux mois de fermeture, le parc à thème toulousain dédié à l'espace a retrouvé ses visiteurs, qui profitent des animations avec un protocole sanitaire strict

Julie Rimbert

— 

La Cité de l'espace à Toulouse a rouvert ses portes le 5 juin après deux mois de fermeture.
La Cité de l'espace à Toulouse a rouvert ses portes le 5 juin après deux mois de fermeture. — J.Rimbert
  • Fermée depuis le 15 mars, la Cité de l'espace a perdu près de 90.000 visiteurs durant le confinement, sur les 400.000 accueillis par an.
  • Jusqu'au 2 juillet, le parc à thème est ouvert le vendredi, samedi et dimanche, dans des conditions sanitaires précises.
  • Si l'affluence est loin d'un habituel mois de juin, les visiteurs étaient cependant nombreux à retrouver vendredi ce haut lieu de la culture scientifique.

« Nous venons trois à quatre fois par an à la Cité de l’espace avec mon fils donc nous sommes très heureux que le site soit enfin rouvert. Certaines activités sont plus encadrées mais c’est très bien organisé, en toute sécurité sanitaire », confie Laurence, une Toulousaine accompagnée de son fils de 5 ans.

C’est enfin le grand jour pour le parc à thème dédié au spatial qui a rouvert ses portes aujourd’hui, après deux mois de fermeture liée à la crise sanitaire. Gel hydroalcoolique, masque obligatoire à partir de 11 ans dans les espaces intérieurs, sens de circulation unique et distance au sol entre les visiteurs, la Cité de l’espace a su s’adapter et propose près de 95 % de son offre. Pour limiter les contacts, un stylet est offert à chaque groupe de visiteurs ou famille dès leur arrivée pour l’utilisation des écrans tactiles.

Marquages au sol et visière de protection

Et jusqu’au 2 juillet, ce haut lieu de la culture scientifique ouvre progressivement, à raison de trois jours par semaine : le vendredi, samedi et dimanche de 10h à 18h. L’accueil de groupes en semaine reste possible mais uniquement sur réservation. « Nous sommes ravis d’ouvrir avec presque toutes nos offres accessibles mais nous ne savons pas encore si le public va revenir, souligne Jean-Baptiste Desbois, directeur général de la Cité de l’espace, qui a perdu près de 90.000 visiteurs durant la période de confinement, sur les 400.000 accueillis chaque année. Notre atout est d’avoir 4 hectares de jardins scientifiques où les visiteurs peuvent évoluer sans masque. Nous comptons aussi beaucoup sur les nocturnes organisées en juillet, en lien avec les futures missions martiennes ».

Au pied de la réplique taille réelle du L.M (module lunaire), des emplacements ont par exemple été matérialisés au sol pour respecter la distanciation sociale. Une animatrice, portant une visière de protection, explique au public les premiers instants de Neil Armstrong et Buzz Aldrin sur la Lune. Des mesures qui rassurent Michael, un Toulousain abonné au parc. « J’ai fait le planétarium en configuration limitée, c’est très bien organisé et les animations font toujours autant rêver. D’habitude, il y a beaucoup de monde à cette époque de l’année mais aujourd’hui, je peux pleinement en profiter ! Cela fait du bien après deux mois d’enfermement ».

Soutenir les acteurs culturels locaux

Dans le hall dédié à l’exposition temporaire « Lune, épisode II », de nombreux enfants et leurs parents revivent l’exploit de la mission Apollo 11. Amusement garanti pour les petits qui peuvent mettre leurs pieds dans ceux des astronautes, représentés sur la moquette où ombres et poussières lunaires sont reproduites. Pour Etiennette, une grand-mère venue avec sa fille et ses petits-enfants, « revenir dès le premier jour d’ouverture est le meilleur moyen de soutenir les acteurs culturels locaux. Il y a tellement de choses à voir que l’on vient trois à quatre fois par an. Et comme mes petits-enfants n’ont pas pu reprendre l’école tous les jours, c’est une sortie intelligente et ludique ».

La Cité de l'espace à Toulouse a rouvert ses portes le 5 juin après deux mois de fermeture.
La Cité de l'espace à Toulouse a rouvert ses portes le 5 juin après deux mois de fermeture. - J. Rimbert

Les animations fermées sont le Terr@dome, le Soyouz, la Cité des petits et l’animation Mission Apollo. Le restaurant est quant à lui ouvert mais ne propose que de la vente à emporter.