Toulouse : Il toque pour un dégât des eaux, son voisin le reçoit avec une arme

FAITS DIVERS A Blagnac, près de Toulouse, l’habitant d’un immeuble est tombé sur un voisin particulièrement irascible

H.M.

— 

Une moto de la police. Illustration.
Une moto de la police. Illustration. — Syspeo / Sipa

Une fuite et un gros débordement. Lundi matin, un habitant de Blagnac, près de Toulouse, constate un dégât des eaux dans son local du sous-sol de son immeuble. A 9h30, il décide d’aller frapper à la porte du voisin dans l’appartement duquel il situe la fuite. Dans un premier temps, ce dernier n’ouvre pas. Le jeune homme de 26 ans insiste. Puis, brusquement, la porte s’ouvre. Et le voisin dérangé pointe une arme de poing sur lui.

La victime rebrousse chemin sans demander son reste et appelle la police. Placé en garde à vue, l’homme irascible de 56 ans, a reconnu sans problème son coup de sang. Son arme était en fait un pistolet d’airsoft. Totalement inconnu des services de police, le suspect a choisi une procédure de « plaider coupable » pour s’amender.