Vacances près de Toulouse : Ours, légendes, bout du monde… Nos idées insolites pour vous aérer à 100 km de la Ville rose

TOURISME Pas de tourisme international cet été, la faute à la pandémie de coronavirus. Mais « 20 Minutes » vous a concocté ses bons plans week-end ou vacances à moins de 100 de Toulouse dans note belle Occitanie

Hélène Ménal, avec Nicolas Stival

— 

Le château de Merville, une rando sur les traces des ours, ou les mystères du Sidobre, trois idées pour se déconfiner.
Le château de Merville, une rando sur les traces des ours, ou les mystères du Sidobre, trois idées pour se déconfiner. — Château de Merville (en haut à droite) - B.Colin - 20 Minutes
  • Même si la limite des 100 km saute, vous aurez peut-être envie de vacances ou de sorties de proximité.
  • Sur les traces des ours ou dans les rochers du Sidobre, 20 Minutes a selectionné cinq spots « déconfinement », à portée de compas.

Pas besoin d’aller au bout du monde pour s’offrir une sortie ou quelques jours de vacances sympas. L’Occitanie regorge de spots charmants, ludiques ou insolites, à portée de compas. Voici la sélection, totalement arbitraire, de 20 Minutes, pour un déconfinement à moins de 100 kilomètres de Toulouse.

Le Sidobre, anomalie géologique pleine de mystères

La légende veut que des dieux en colère aient bombardé le Sidobre de cailloux. De gros rochers de granite en fait, dont l’empilement défie parfois les lois de la gravité. Au nord de Castres, les contreforts de la Montagne Noire offrent un décor chaotique et ludique où crapahuter dans la fraîcheur des sous-bois et dégoter les rochers les plus bizarroïdes : étonnant Roc de l’Oie, rocher à vœux à l’équilibre précaire, cascade limpide du Saut de la truite… Les panneaux n’aident pas trop mais chercher c’est marrant quand on a le temps.

Le Bout du monde est un camping

Avec sa piscine naturelle, ses habitats hétéroclites – de la yourte ou mobil-home en passant par le cottage – et surtout espacés, sa bonne auberge, ses producteurs locaux de passage et sa ferme pédagogique, le camping du Bout du monde donne envie de jeter son smartphone à la rivière et de prendre son temps, loin de tout. Comme son nom de l’indique pas, il se situe dans le Lauragais, entre Carcassonne et Toulouse et compte rouvrir ses portes dès que les autorités donneront le feu vert. Idéal pour des vacances déconfinées 100 % nature.

Contact au 04 68 94 95 96

Un château familial et de l’alchimie

C’est une superbe bâtisse, qui surplombe la vallée du Lot, tout près de Saint-Cirq Lapopie. Depuis jeudi, il est de nouveau possible de visiter le château de Cénevières. Place forte médiévale transformée en palais Renaissance au cours du turbulent XVIe siècle, les lieux appartiennent à la même famille depuis 1793. Patrick de Braquilanges a pris le relais de son père Guy, aujourd’hui centenaire, pour retracer avec passion l’histoire du château. Et pour ouvrir aux visiteurs les portes de la rarissime salle d’alchimie.

Réservations au 05 65 31 27 33

Sur les traces des ours

Marcher, non pas en évitant les crottes, mais en les cherchant, sans oublier les touffes de poils. C’est le concept des randonnées sur les traces de l’ours des Pyrénées , organisées par l’association Adet-Pays de l’ours. A la fois bucolique et scientifiques, avec relevés des indices, elles sont encadrées par un technicien spécialisé. Surtout l’itinéraire a été revu pour coller aux règles du déconfinement. Le départ est à plus de 100 km de Toulouse, mais il reste en Haute-Garonne. Donc ça passe.

99 euros en solo, 75 euros par personne à deux. Dates et infos sur surlestracesdelours.fr

Un labyrinthe de buis très savant

A 20 km à peine au nord-ouest de Toulouse, le château de Merville a rouvert ses portes au public le jeudi 21 mai. Cette propriété familiale du XVIIIe siècle, où l’on peut flâner sous les vieux chênes, a la particularité d’être doté d’un labyrinthe de buis, théâtre d’un escape game du plein air. Cette année, il est consacré aux grands inventeurs, de Galilée à Bille Gates.

A partir de 9,60 euros par personnes.