Toulouse : Trois adolescentes frappent au couteau pour dépouiller des passantes

FAITS DIVERS Trois adolescentes ont été interpellées dans le centre de Toulouse. Elles sont soupçonnées d’avoir semé la terreur en blessant au couteau des passantes pour les voler

H.M.

— 

Un brassard de police. Illustration.
Un brassard de police. Illustration. — Tristan Reynaud/SIPA

Elles ont à peine 13, 14 et 15 ans et sont désormais incarcérées dans un établissement pour mineurs, soupçonnées de faits d’une particulière gravité. Les trois adolescentes ont été interpellées vendredi 15 mai à Toulouse, peu après 20 h, dans le quartier Compans-Caffarelli où elles semaient la terreur en menaçant, agressant et blessant des passantes.

De source policière, le trio ciblait des jeunes filles d’une vingtaine d’années, dont il convoitait les bijoux, le sac à main ou encore les téléphones. Dans un laps de temps restreint, les adolescentes s’en sont prises à deux groupes de deux femmes, n’hésitant pas à sortir leur couteau et à s’en servir. Une des victimes, blessée dans le dos à plusieurs reprises, a dû être transportée à l’hôpital et s’est vue prescrire dix jours d’interruption temporaire de travail (ITT). Une autre a reçu un coup de lame dans le mollet.

Violente, y compris en garde à vue

Les adolescentes ont été stoppées par un équipage de la brigade anticriminalité après un appel à police secours. Durant la garde à vue qui a suivi, l’une d’entre elles a frappé au visage un fonctionnaire de police.

Le parquet de Toulouse a décidé d’ouvrir une information judiciaire notamment pour agressions, tentatives d’extorsion et vols commis en réunion. Les deux suspectes les plus âgées étaient déjà connues des services de police. La troisième, celle âgée de 13 ans, n’avait jamais fait parler d’elle jusqu’ici.