L'Union dans la continuité

- ©2008 20 minutes

— 

Il rempile dans un fauteuil pour un septième mandat. Dimanche soir, Georges Beyney (SE) a été réélu maire de l'Union. Il l'a emporté avec 58,78 % des voix sur son adversaire d'union de la gauche Marc Péré. L'octogénaire fait même mieux qu'en mars, où il avait été élu avec 50,33 % avant d'être invalidé par le tribunal administratif après la parution d'une tribune militante dans le bulletin municipal. Pour cette nouvelle étape d'un long règne, Georges Beyney s'est donné pour fil rouge « la protection de l'environnement, et le renforcement d'une politique sociale, solidaire et conviviale ». Il devrait également retrouver son siège de vice-président du Grand Toulouse.

H. M