des conseillers En grève contre la fusion ANPE-ASSEDIC

- ©2008 20 minutes

— 

Entre 65 % et 70 % des conseillers ANPE étaient en grève hier, selon les syndicats, pour protester contre la fusion ANPE-ASSEDIC au sein d'une nouvelle structure baptisée pôle emploi. « Un conseiller sera censé gérer 30 demandeurs d'emploi. Aujourd'hui, en Haute-Garonne, chacun en a 130. Avec la crise et les licenciements qui s'ajoutent, je ne sais pas comment le compte sera bon, se demande Emmanuel Rouane, conseiller ANPE et porte-parole du syndicat SUD. De plus, on va nous demander d'être conseiller, payeur et radieur en même temps. Ce n'est pas possible ».

Pour Yves Dubrunfaut, délégué régional chargé de la fusion, « elle permettra de mieux orienter les demandeurs d'emploi et de mieux satisfaire les offres. » Prévus pour entrer en service en janvier, les guichets uniques bénéficieront aussi d'horaires d'ouverture élargis. Un seul numéro, le 3949, sera mis en place pour les demandeurs d'emploi et les entreprises.