Molex invité à lâcher la barre

- ©2008 20 minutes

— 

Les dirigeants du groupe américain Molex sont assignés, ce matin, devant le tribunal de commerce. L'audience a lieu à la demande de la commune de Villemur-sur-Tarn et du conseil général. Les deux collectivités souhaitent qu'un administrateur provisoire soit nommé aux manettes de cette usine de fabrication de composants automobile, considérée par ses salariés comme « rentable ». Ses actionnaires souhaitent au contraire fermer le site, et, selon les syndicats, le délocaliser en Slovaquie.

Vendredi, la direction de Molex s'est exprimée pour la première fois depuis le 23 octobre et l'annonce de la fermeture. « Nous comprenons l'émotion qu'a pu susciter notre projet (...), indique William Brosnan, le gérant de la SARL. Nous sommes néanmoins surpris par ce procès, Molex ayant toujours fait preuve du plus grand respect des procédures légales ». Les juges du tribunal de commerce devront dire s'ils ont la même lecture des événements.

H. M.