Haute-Garonne : Pas de panique, on vous dit pourquoi les sirènes vont retentir demain

ESSAIS Le 8 janvier n’est pas le premier mercredi du mois, mais à Toulouse, les sirènes vont de tout même retentir

B.C.

— 

Des sirènes du Système d'alerte et d'information des populations (SAIP). (Archives)
Des sirènes du Système d'alerte et d'information des populations (SAIP). (Archives) — G. VARELA / 20 MINUTES

Durant 1 minute et 41 secondes, les sirènes vont retentir ce mercredi 8 janvier à 12 h 15 à Toulouse et dans toute la Haute-Garonne. Même si nous ne sommes pas le premier mercredi du mois, pas de panique.

Comme les essais du système d’alerte et d’information des populations (SAIP) tombaient cette année le 1er janvier, les autorités ont préféré reporter et laisser les Toulousains récupérer de leur soirée de la Saint-Sylvestre en toute tranquillité.

En cas d’alerte, elles sont censées sonner trois fois d’affilée. En Haute-Garonne, il y a aujourd’hui 51 sirènes existantes et 84 nouvelles vont être raccordées au SAIP.

Les anciennes, installées à partir de 1948, faisaient partie de l’ancien réseau national d’alerte (RNA). Mais leur vieillissement a conduit le ministère de l’Intérieur à procéder au déploiement du niveau du système d’alerte, dans le cadre duquel l’implantation des sirènes a évolué.