Haute-Garonne : Les premiers radars tourelles commencent à flasher sur les routes du département

SECURITE ROUTIERE Les cinq premiers radars tourelles viennent d’être déployés sur les routes de la Haute-Garonne

B.C.

— 

Un radar tourelle
Un radar tourelle — Vincent Loison/SIPA

Les premiers en Occitanie étaient arrivés au cœur de l’été sur les routes du Tarn-et-Garonne, du côté de Montauban, Campsas ou encore Montech. Depuis le début de la semaine, les « radars tourelles » ont débarqué sur les routes de la Haute-Garonne.

Perchés à 4 m de hauteur pour éviter les dégradations, ils remplacent en général des systèmes plus anciens, souvent victimes de détériorations ces derniers mois en marge du mouvement des « gilets jaunes ». C’est le cas de celui de Galié, au pied des Pyrénées, incendié en mai dernier. Ceux de Miremont, Daux, Labastidette et Saint-Jory ont ainsi été remplacés par ces nouveaux dispositifs selon le site «Radars-auto».

La carte d'implantation des radars tourelles en Haute-Garonne.
La carte d'implantation des radars tourelles en Haute-Garonne. - Maps4News

La délégation à la Sécurité routière a annoncé le déploiement de 400 radars de type Mesta Fusion 2 doivent d’ici à la fin de l’année, et 1.200 d’ici à 2020. Si leur première fonction est de contrôler la vitesse, ils ont aussi la capacité de relever le non-respect des distances de sécurité tout comme les automobilistes sans ceinture de sécurité ou qui téléphonent au volant. Des options non homologuées pour le moment.