Toulouse : Ouvrira ? Ouvrira pas ? Gros suspense sur l’ouverture de la ligne A XXL

METRO A Toulouse, l’hypothèse d’un report de l’ouverture de la ligne A du métro en configuration XXL, avec des rames et des quais doublés, n’est plus écartée

Hélène Ménal

— 

La station Esquirol, sur la ligne A du métro de Toulouse..
La station Esquirol, sur la ligne A du métro de Toulouse.. — Fred Scheiber/20 Minutes
  • A Toulouse, la ligne A du métro en format XXL, le plus gros chantier du mandat, devait être mise en service « autour du 15 décembre ».
  • Tisséo annonce désormais qu’elle sera dans les délais « à une ou deux semaines près ».
  • Techniciens et élus préparent les esprits à un éventuel retard et hésitent à prendre le risque de « pannes de mise au point » dans la période stratégique des achats de Noël.

Les Toulousains vont-ils trouver sous le sapin une ligne A du métro XXL, avec des rames deux fois plus longues et des queues deux fois moins grosses sur les quais ? Bien malin qui saurait dire à ce stade si la ligne doublée va bien ouvrir « autour du 15 décembre », en même temps que les Ramblas, comme prévu de longue date.

« A une ou deux semaines près, nous sommes dans les délais annoncés de la fin de l’année », a indiqué ce jeudi Francis Grass, président de Tisséo Ingénierie, le maître d’ouvrage.

La déclaration est ambiguë, on peut tout aussi bien comprendre que l’événement est pour le 15, le 25 décembre et même pour l’année prochaine. D’autant que Tisséo entretient savamment le suspense en annonçant dans le même temps que la ligne XXL a obtenu « le feu vert du préfet » et peut, techniquement comme juridiquement, démarrer demain matin.

Risque de « pannes de mise au point »

Les techniciens et élus expliquent qu’en fait, ils ne connaîtront eux-mêmes la fameuse date « qu’après le 10 décembre ». A l’issue des deux dernières nuits de test du système. « Nous souhaitons analyser tous ces tests avec le constructeur [Siemens] et l’exploitant pour vérifier qu’il y a un système d’exploitation robuste (…) Pas la peine de générer des pannes de mise au point » précise Francis Grass. « On n’est pas dans l’urgence par rapport à ça. C’est la sécurité du fonctionnement le plus important », ajoute Jean-Michel Lattes, le président de Tisséo, qui semble donc jouer la prudence en préparant les esprits à un éventuel retard.

« Geste commercial »

Entre les lignes, et à quatre mois des élections municipales, les « politiques » paraissent hésiter en le gros cadeau symbolique d’une ouverture facilitant les achats de Noël et le gros risque qu’un système en rodage provoque des arrêts intempestifs, avec du coup deux fois plus de mécontents dans les rames.

Au sujet des « arrêts » – les usagers disent « pannes » – qui font les délices de Twitter, Tisséo affirme qu’il n’y a « pas de corrélation » avec les travaux de la ligne XXL. Mais Jean-Michel Lattes annonce tout de même « un geste commercial » pour compenser l’ensemble du chantier et notamment « les deux étés d’interruption de la ligne ». Un geste qui se fera « à l’ouverture de la ligne », donc on ne sait pas encore quand.