Le come-back de la ligne C

Hélène Ménal - ©2008 20 minutes

— 

Le retour des trains sur la ligne C, entre Les Arènes et Colomiers, est annoncé pour samedi. « Ça va faire du bien parce qu'en en ce moment c'est vraiment la pagaille », se réjouit Savéria. Cette Columérine, étudiante à l'Arsenal, fait partie des 6 300 usagers condamnés au bus sur ce tronçon depuis le 24 octobre. Elle met actuellement une heure pour se rendre à la fac contre vingt-cinq minutes en temps normal. Mais c'est pour la bonne cause.

Les travaux en cours sont ceux du Plan rail, un vaste programme régional de travaux étalés sur cinq ans. « L'objectif est une plus grande fiabilité pour les usagers », explique Martin Malvy (PS), président de la région, autorité organisatrice des transports ferroviaires régionaux. Sur la section Arènes-Colomiers, trois kilomètres de voies ont été entièrement renouvelés et huit passages à niveau remis à neuf. Entre Colomiers et Auch, pour les 3 000 voyageurs quotidiens, les travaux vont se poursuivre jusqu'en janvier.

Mais la remise en service de la ligne C, samedi, ne s'accompagnera pas de nouvelles dessertes. La cadence reste à cinquante-quatre trains par jour. Stéphane Coursier, le directeur de la SNCF, n'exclut cependant pas, à moyen terme, d'« augmenter la capacité » en allongeant les trains. « C'est une bonne idée, qui permettrait d'éviter les bousculades aux heures de pointe », estime Savéria.