VIDEO. Toulouse : Un petit tour de train fantôme avant l’arrivée d’une ligne A du métro XXL

TRANSPORTS Attention, la ligne A du métro ne fonctionnera pas dimanche 10 et lundi 11 novembre. Ou plutôt si, mais sans passager, pour la tester au format XXL. Explications

Hélène Menal

— 

L'affluence sur les quais de la ligne A. Illustration.
L'affluence sur les quais de la ligne A. Illustration. — Tisséo
  • Il n’y aura pas de ligne A du métro à Toulouse ces dimanche 10 et lundi 11 novembre.
  • Les rames rouleront à vide pour tester le système avant le doublement de capacité de la ligne, avec des convois de 52 mètres au lieu de 26.
  • L’ouverture de la ligne A XXL est prévue « autour du 15 décembre ».

Ce sera normalement le tout dernier désagrément, le tout dernier effort demandé aux usagers toulousains, avant d’avoir la joie d’enfin respirer sur les quais aux heures de pointe. Ne comptez pas sur la ligne A du métro ces dimanche 10 et lundi 11 novembre. Elle ne roulera pas*, du moins pas pour vous.

Elle ne fera pas le pont non plus. Elle effectuera en fait sa « marche à blanc », prélude indispensable à son ouverture en grand format, avec des rames de 52 mètres au lieu de 26.

Les mêmes incidents qu’un jour ordinaire

« Pour la marche à blanc, le principe est de faire fonctionner le système comme en service commercial afin de vérifier que tout marche », explique Francis Grass, le président de Tisséo Ingénierie, le maître d’œuvre du chantier. La ligne va donc rouler à vide mais aux horaires habituels, de 5h du matin à minuit. Et en connaissant les mêmes pépins qu’un jour ordinaire. « Durant ces deux jours, nous allons simuler des incidents du type panne d’alimentation électrique ou porte palière qui ne se ferme pas », détaille Nicolas Delpech, le chef de projet « ligne A XXL ».

Entre les agents Tisséo, les ingénieurs et les représentants de Siemens, le constructeur du VAL, une cinquantaine de personnes seront sur le pont ce week-end pour voir le métro fantôme enchaîner les stations. Ces essais, enregistrés, feront ensuite l’objet d’un débriefing. En cas d’anomalies, ils donneront lieu à des réglages ou à de nouveaux essais, de nuit.

L’ouverture de la ligne doublée est toujours prévue « autour du 15 décembre », un peu en avance sur le Père Noël. Le feu vert sera donné par arrêté préfectoral, après examen des données techniques de la marche à blanc par une commission de sécurité.

Une fois tous ces obstacles franchis, la ligne, ouverte il y a 26 ans, pourra transporter jusqu’à 400.000 voyageurs contre 230.000 actuellement. Ses – longues – rames passeront à une fréquence d’1 min 50 aux heures de pointe.

* Les lignes de bus A' (14 en fait) et 130 prennent le relais.