Toulouse : Le marathon endeuillé par la mort d’un coureur de 20 ans

DRAME Ce dimanche, un jeune de 20 ans est mort d’un arrêt cardiaque durant une épreuve du marathon de Toulouse

H.M.

— 

Un coureur de fond. Illustration.
Un coureur de fond. Illustration. — Wokandapix - PixaBay

Il s’est effondré près du Canal du Midi, victime d’un accident cardiaque. Ce dimanche matin, le Marathon Toulouse Métropole a été endeuillé par la mort d’un coureur âgé de 20 ans. Le drame s’est produit vers 10 h, près de la piscine Léo-Lagrange. Le jeune homme participait au semi-marathon, parti 40 minutes avant la course principale.

Le coureur « a été pris en charge immédiatement », indiquent les pompiers. Mais, cela n’a pas suffi.

En fin d’après-midi, Jean-Luc Moudenc​, maire de Toulouse et président de la Métropole, a confirmé dans un communiqué la célérité des secours : « La prise en charge de ce jeune coureur a été immédiate, notamment par un autre coureur médecin de profession et des pompiers présents sur les lieux, indique-t-il. Ils ont été rapidement rejoints par une équipe de la Croix Rouge et le médecin de l’organisation avant d’être relayés par le Samu ».

Les condoléances du maire et des organisateurs

L’édile se dit « affecté par cette disparition ». « Vincent Terrail-Novès, vice-président en charge des sports, et moi-même ainsi que toute l’équipe d’organisation, présentons nos plus sincères condoléances à la famille et à ses amis », assure-t-il.

Quelque 12.000 participants se sont élancés ce dimanche sur la ligne de départ des diverses épreuves organisées dans la Ville rose dans le cadre de cette treizième édition de la compétition. Le marathon a été remporté par le Kényan Zablon Chumba qui, en 2 h 10 min 38 s, a battu le record de l’épreuve.