Un brassard de police. Illustration.
Un brassard de police. Illustration. — Witt - Sipa

MEPRISE

Toulouse : Il se déchaîne contre une voiture trop lente à son goût, c’est une patrouille de police

Enervé par une voiture trop lente à son goût, un jeune conducteur toulousain a sorti les poings. Sauf qu’il s’agissait d’un équipage de la brigade anticriminalité

Trop énervé pour être tout à fait lucide. Mardi après-midi, dans le quartier des Minimes à Toulouse, un jeune automobiliste s’est montré très, très remonté contre la voiture qui le précédait, beaucoup trop lente à son goût. De source policière, il a vociféré, klaxonné, s’est collé au pare-chocs. Pire, quand le véhicule « escargot » s’est arrêté après un dos-d’âne, il a frappé avant de discuter.

L’un des occupants a réussi à esquiver deux coups de poing, mais deux autres ont atteint leur cible. Le punching-ball était un policier patrouillant dans une voiture banalisée avec ses collègues de la brigade anticriminalité. Le conducteur, âgé de 27 ans et connu des services de police, a terminé la journée en garde à vue. Il devait être jugé en comparution immédiate ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Toulouse.