Toulouse : Il escroquait des patients, un peu étourdis après une anesthésie

MODE OPERATOIRE Un homme de 51 ans qui opérait dans les cliniques a été arrêté par les policiers de Toulouse. Il profitait de l’effet des anesthésies pour soutirer aux patients assommés le code de leur carte bancaire

Hélène Menal

— 

Une anesthésie. Illustration.
Une anesthésie. Illustration. — Florence Durand - Sipa

Avec son mode opératoire bien particulier, ce quinquagénaire interpellé mercredi par les policiers de Toulouse a fait au moins une vingtaine de victimes en milieu hospitalier. De source policière, il exerçait en deux temps.

D’abord il volait les effets des patients alors qu’ils étaient au bloc opératoire. Ensuite, alors que les malades étaient encore tout étourdis par l’anesthésie, il les appelait dans leur chambre, se faisait passer pour un policier et leur soutirait le code de leur carte bancaire.

Faux policier

Tout commence fin juin 2019, quand les policiers de la brigade territoriale du Mirail, sont saisis d’un premier vol dans une clinique toulousaine. Ils s’aperçoivent rapidement que trois autres patients vulnérables ont été abusés le même jour. Grâce aux appels, ils remontent jusqu’à un hôtel et finissent par identifier leur voleur itinérant : un homme de 51 ans, très connu de leurs services, qui a aussi sévi dans les Pyrénées-Orientalesou le Calvados.

Lors de son interpellation mercredi, le suspect jouait dans un casino de Bordeaux. Il a reconnu l’ensemble de faits qui lui sont reprochés et devait être jugé ce vendredi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Toulouse.