Mort de Jacques Chirac : Le masque sosie de l’ancien président, visible gratuitement toute la semaine

HOMMAGE Le masque sosie de Jacques Chirac sera visible gratuitement toute la semaine à Toulouse pour rendre hommage à l’ancien président

B.C.

— 

Le masque japonais, sosie de Jacques Chirac, sera visible gratuitement toute la semaine au musée Georges-Labit de Toulouse.
Le masque japonais, sosie de Jacques Chirac, sera visible gratuitement toute la semaine au musée Georges-Labit de Toulouse. — Musée Georges Labit / mairie Toulouse

En 2016, il avait été l’une des pièces phares de l’exposition réalisée au Quai Branly, à l’occasion de son dixième anniversaire. Il faut dire qu’un an plus tôt, un masque japonais avait emballé les réseaux sociaux, tellement il ressemblait à s’y méprendre à la marionnette des Guignols d’un certain Jacques Chirac.

Après avoir dormi dans les réserves du musée Georges-Labit à Toulouse durant des années, il occupe depuis une place dans la collection permanente.

Cet objet rare, datant du XVIIe ou XVIIIe siècle représente un démon, parmi les plus maléfiques, baptisé Ôbeshimi que l’on retrouve dans le théâtre japonais Nô. Pour que les Toulousains puissent en profiter, et rendre au passage un hommage à l’ancien président, le musée Georges-Labit a décidé d’ouvrir gratuitement ses portes toute la semaine.

Le Président de Groland rencontre le masque japonais Nô-Jacques Chirac, au musée Labit.
Le Président de Groland rencontre le masque japonais Nô-Jacques Chirac, au musée Labit. - B. Colin

En son temps, le président Salengro, l’ancien chef d’Etat du Groland aujourd’hui disparu, avait tenu lui aussi à venir s’incliner devant le masque.

Lundi, alors qu’une journée de deuil national sera observée, les habitants de la Ville rose pourront encore rendre hommage à Jacques Chirac. Deux registres de condoléances sont à leur disposition de 9h à 18h, dans la cour Henri IV du Capitole, l’autre au siège de Toulouse Métropole. La façade de l’hôtel de ville restera éteinte dans la nuit de lundi à mardi.