Toulouse: Ce que l'on sait des deux fuyards impliqués dans un accident mortel

ENQUETE Les deux jeunes fuyards qui ont provoqué jeudi la mort d'un père de famille ont déjà un lourd passé judiciaire

H.M. avec AFP

— 

Une voiture de gendarmerie. Illustration.
Une voiture de gendarmerie. Illustration. — F. Lodi - Sipa

Leur fuite a causé jeudi après-midi la mort d’un père de famille à scooter qu’ils sont soupçonnés d’avoir percuté avec leur voiture volée. Après la traque des deux fuyards, puis leur reddition dans la nuit de jeudi à vendredi, le procureur de la République de Toulouse a fait ce vendredi un point sur l’enquête.

Dominique Alzeari a confirmé que les deux jeunes âgés de 20 et 21 ans fuyaient probablement les lieux d’un cambriolage sur la commune d’Auzeville-Tolosane, au sud-est de Toulouse, quand leur route a croisé celle du pilote de scooter de 58 ans. Ce dernier, salarié d’un sous-traitant d’Airbus, a été grièvement blessé à la jambe dans le choc et n’a pas survécu à ses blessures.

Condamné neuf fois pour l’un, six fois pour l’autre

Les deux suspects ont reconnu les faits, « tout en les minimisant » a indiqué le magistrat, précisant toutefois que les « constatations sont accablantes » à leur encontre. Malgré leur jeune âge, ils sont bien connus des services de police. L’un a déjà neuf condamnations à son casier, l’autre six, pour des atteintes aux biens.

Ce vendredi, les deux hommes attendaient l’issue de leur garde à vue et leur défèrement pour « homicide volontaire ». Une charge qui pourrait toutefois, en fonction des résultats de l’enquête confiée à aux gendarmes de la section de recherches de Toulouse, être requalifiée en « homicide involontaire ».

Après l’accident, les fuyards ont volé une autre voiture, dont ils ont extirpé un enfant de huit ans. Avant de se livrer à la police en se rendant au commissariat central de Toulouse, ils ont fait un tour au McDo…