Toulouse: En désespoir de cause, peut-on se baigner (ou se doucher) dans les jets d'eau et fontaines?

CANICULE La journée de jeudi sera la pire de cet épisode de canicule à Toulouse. Et beaucoup seront tentés de faire trempette dans les jets d’eau et fontaines. Mais, au fait, est-ce autorisé ?

Helene Menal

— 

Mercredi 26 juin 2019, en pleine alerte canicule, aux jets d'eau du square De Gaule, à Toulouse.
Mercredi 26 juin 2019, en pleine alerte canicule, aux jets d'eau du square De Gaule, à Toulouse. — H. Menal - 20 Minutes
  • La température pourrait atteindre les 41 °C ce jeudi à Toulouse. Et sans vent.
  • Les fontaines et jets d’eau sont des sources de rafraîchissement bien tentantes.
  • On vous dit ce que vous pouvez y faire ou pas.

« On pourrait atteindre les 41°C par endroits et surtout il n’y aura plus de vent, ce qui accentuera le ressenti de chaleur ». Pascal Boureau, prévisionniste à Météo France, assure que les Toulousains vivront ce jeudi la pire journée de cet épisode de canicule.

Ce mercredi déjà, où il a fait plus de 36°C en pleine fièvre des soldes, beaucoup se sont agglutinés au niveau des points d’eau. Et en particulier du « spot » des jets d’eau du square de Gaule où les bancs étaient plutôt « chers » pour les parents qui ont consenti, et non à autoriser, leurs pitchouns à sautiller ou carrément se doucher dans les imprévisibles gerbes d’eau.

Le panneau d'interdiction près des jets d'eau du square de Gaule à Toulouse.
Le panneau d'interdiction près des jets d'eau du square de Gaule à Toulouse. - H. Menal - 20 Minutes

Les grands enfants ne se sont pas fait prier non plus comme Valentine et Yéléna, trois étudiantes plus adeptes que des soldes. « En fait, on revenait du marché de Jeanne-d’arc [Cristal] et on visait le jet d’eau de Wilson [qui ne fonctionne pas] mais on a bien fait de pousser jusqu’ici », raconte Yéléna sur son banc, profitant du vent qui rabat les gouttelettes sur elle, façon brumisateur. « Franchement ! C’est plus qu’agréable », assure Valentine, plus téméraire, qui sort carrément des jets d’eau.

Juste à côté des étudiantes, un panneau est pourtant explicite : « NE PAS JOUER AVEC LES JETS D’EAU ». « Franchement on s’en fiche, ils ont qu’à installer des brumisateurs », décide Yéléna. Alors prend-elle beaucoup de risque à se rebeller ainsi contre la consigne ? Pas vraiment.

« Oui, on peut se mouiller visage et corps aux jets d’eau, il n’y a pas de problème », assure Marie-Pierre Chaumette, adjointe aux Espaces verts.

Et se baigner ? « La baignade dans les fontaines est interdite pour des raisons d'hygiène et de sécurité», répond le Capitole . La tolérance canicule ne va donc pas jusqu'au plongeon.

Attention l’eau n’est pas potable

A la fontaine de la place de la Trinité, le 26 juin 2019, à Toulouse.

Les étudiantes et les enfants sont donc dans les clous. Tout comme « Chouquette », qui trempe sa casquette et se la verse sur la tête du côté de la Fontaine de la Trinité, avant de s’asperger le torse. « Je suis Breton, et là je morfle vraiment », lance-t-il avant de reprendre sa route.

D’accord donc pour l’humidification, voire l’immersion éclair. Mais en aucun cas, il ne faut boire aux fontaines ou aux jets d’eau. « L’eau n’est pas toujours potable », prévient Marie-Pierre Chaumette. Pour se désaltérer, il existe une carte interactive, qui mérite d’être connue, des bornes potables de Toulouse. On vous la glisse en bonus, c’est le moment ou jamais.