Toulouse: Évacuation du campement d’une centaine de Roms albanais installés près du Stadium

MIGRANTS Installé depuis plusieurs mois aux abords du Stadium, sur l’île du Ramier, un camp d’une centaine de Roms albanais a été évacué jeudi matin

B.C.

— 

Sur un campement de l'Île du Ramier, à Toulouse. (Archive)
Sur un campement de l'Île du Ramier, à Toulouse. (Archive) — F. Lancelot / SIPA

Ces derniers mois, un campement de fortune a vu le jour sur les allées Camille-Soula, le long des berges de la Garonne, à Toulouse. Dans des baraquements de bric et de broc, des Roms, en majorité de nationalité albanaise, se sont entassés.

Ce jeudi matin, ces installations ont été démantelées et leurs occupants évacués par les forces de l’ordre. Cette intervention a été réalisée sous la houlette de la préfecture de la Haute-Garonne à la demande de la mairie de Toulouse.

Ces migrants, parmi lesquels beaucoup d’enfants, ont été pris en charge et acheminés vers un gymnase où leur situation va être examinée.

En fonction, ils seront orientés et des propositions de solutions d’hébergement leur seront proposées.

La semaine dernière, la mairie a dévoilé une enquête de terrain. Selon un comptage réalisé mi-février, plus de 4.100 personnes étaient sans logement à Toulouse, dont de nombreuses personnes présentes dans ces campements.