Toulouse: Des caméras de vidéosurveillance vont être installées à bord des rames du métro

SOURIEZ Toutes les rames du métro toulousain vont être équipées de caméras. Un dispositif «particulièrement attendu» par la police selon Tisséo

Helene Menal

— 

Dans une rame de la ligne B, à Toulouse.
Dans une rame de la ligne B, à Toulouse. — Fred Scheiber/20 Minutes

Il y a déjà beaucoup de caméras à l’extérieur et sur les quais des stations de métro de Toulouse. Mais Tisséo a décidé d’aller plus loin dans la surveillance automatique du réseau. Les élus ont donné mercredi leur feu vert à l’installation d’un « système de vidéoprotection » à bord des 116 rames qui circulent sur les lignes A et B.

« Cet outil apporte un soutien essentiel pour Tisséo Voyageurs dans ses missions de sûreté, d’exploitation et de maintenance », indique la délibération, en précisant que dispositif est « particulièrement attendu par les services de police de la préfecture et la police municipale ».

Un système à 3,9 millions d’euros

A l’instar des caméras extérieures, les images des nouveaux appareils seront accessibles à distance « aussi bien en temps réel que sur des enregistrements », dans ce dernier cas sous contrôle de l’autorité judiciaire.

Mais ne rougissez pas encore quand vous vous curez le nez dans le métro. Le temps de passer les marchés, la mise en place de ce système, dont le coût est estimé à 3,9 millions d’euros, s’étalera jusqu’en 2024.