Toulouse: Préparez votre cape, on vous dit tout sur le nouveau festival des Super-Héros

CULTURES Dans un mois pile, un festival entièrement consacré aux comics et aux super-héros débarque à Labège, près de Toulouse. Avec un programme super-puissant

Helene Menal

— 

Spiderman avec le bouclier de Captain America dans Civil War.
Spiderman avec le bouclier de Captain America dans Civil War. — Lilo - Sipa
  • Le premier Festival international consacré aux super-héros aura lieu les 13 et 14 avril à Labège, près de Toulouse.
  • Il ambitionne de devenir « le festival d’Angoulême des comics ».
  • Des invités prestigieux du genre ont répondu à l’appel.

Votre masque de super-héros prend la poussière au fond d’un tiroir faute d’occasion pour le ressortir sans être ridicule ? Vous êtes sauvé. Dans un mois le centre Diagora Labège accueillera la toute première édition d’un festival international entièrement consacré aux super-héros des comics américains. Ce qu’il faut savoir sur cet événement « intergénérationnel »

Un rendez-vous super-ambitieux

Des comics. Illustration.

La première édition du festival des Super-Héros aura lieu le week-end des 13 et 14 avril. Elle sera dans un premier temps couplée au PopCon, l’événement printanier consacré à la culture Geek. Mais l’ambition ultime est de la programmer en juin, tout seul comme un grand, et d’en faire « le festival d’Angoulême des Comics », selon Laurent Chérubin le maire de Labège et directeur général de Diagora. La niche est belle : entre 2007 et 2016, le marché des comics a explosé de 275 % en France sans compter les succès en salle des blockbusters des franchises Marvel ou DC Comics.

Des invités super-rares

Master class, expos, dédicaces et conférences pointues pour vrais fans (sur les Gardiens de la Galaxie par exemple), le festival « Super-Héros » répond à tous les codes des « conventions » classiques. Mais il veut frapper fort d’emblée, avec des invités emblématiques, contactés grâce au réseau du plus comic des dessinateurs toulousains, Paul Renaud. Notamment Bruce Timm. Les traits à la serpe de Bruce Wayne, c’est lui. « Il est celui qui redonné ses lettres de noblesse à Batman », estime Sébastien Laurens, coproducteur rodé du festival puisqu’il a co-créé le fameux Toulouse Game Show il y a onze ans. L’autre invité prestigieux est Chris Claremont. Ce collaborateur du légendaire Stan Lee a scénarisé les X-Men et organisé leur mythologie.

Une super programmation ciné

Pas besoin de se téléporter bien loin pour franchir la distance entre Diagora et le cinéma Gaumont-Labège. Son directeur, Florian Clochard, négocie depuis un an avec Warner et Disney pour décrocher une programmation à la hauteur du festival. La semaine précédant l’événement plus d’une vingtaine de films de super-héros seront proposés, du plus récent en passant par l’oscarisé Spiderman New Generation ou des pépites comme le premier Batman de Tim Burton.

 

Dans les coulisses

Sébastien Laurens a co-fondé le TGS. Il s’est séparé de son associé en raison d’un « divergences éditoriales ». L’un continue à s’occuper du TGS de décembre, Sébastien Laurens du PopCon printanier et donc maintenant du festival « Super-Héros ».