VIDEO. «Gilets jaunes» à Toulouse : L’homme en fauteuil roulant aspergé de lacrymo par un policier va saisir la justice

JUSTICE Les avocates du Toulousain en fauteuil roulant aspergé de lacrymo en plein visage par un policier lors de l’acte 16 vont déposer un recours devant le tribunal administratif

H.M.

— 

Un «gilet jaune» en fauteuil roulant a été la cible de gaz lacrymogène lors de la manifestation du samedi 2 mars à Toulouse.
Un «gilet jaune» en fauteuil roulant a été la cible de gaz lacrymogène lors de la manifestation du samedi 2 mars à Toulouse. — Capture écran Facebook M. Pnose

« Usage abusif de la force » à l’encontre d’une personne vulnérable. C’est pour ce motif que le tribunal adminstratif de Toulouse va être saisi. L’annonce en a été faite samedi 9 mars par Claire Dujardin et Sara Khoury, les avocates de Pascal Bouré, un «gilet jaune» handicapé. Le 2 mars, lors de l’acte 16, le manifestant en fauteuil a essuyé un jet de lacrymo en plein visage – et de très, très près – déclenché par un policier.

A ce moment-là, Pascal Bouré, 55 ans, tentait de contourner le cordon de sécurité pour quitter le cortège. Le policier lui a d’abord confisqué ses lunettes de protection. Le Toulousain s’est avancé en roulant vers lui pour les récupérer, provoquant une réaction sans nuance.

La vidéo de l’incident a fait le tour des réseaux sociaux. Le parquet de Toulouse, a d’ailleurs déjà ouvert une enquête de son côté. En saisissant aussi la justice administrative, les avocates veulent mettre l’Etat devant ses responsabilités.