Occitanie: Alerte à la pollution, il va falloir lever le pied à Toulouse

ENVIRONNEMENT Cinq départements d’Occitanie sont placés en alerte pollution jusqu’à samedi. A Toulouse et en Haute-Garonne, il va falloir lever le pied

Helene Menal

— 

Illustration d'un épisode de pollution atmosphérique à Toulouse.
Illustration d'un épisode de pollution atmosphérique à Toulouse. — FRED SCHEIBER/20 MINUTES/SIPA

Le beau ciel bleu était trompeur. En raison notamment de l’absence de vent, cinq départements d’Occitanie – la Haute-Garonne, le Tarn, les Hautes-Pyrénées, l’Aveyron et la Lozère – sont placés en alerte pollution en ce jour de départ pour les vacances d’hiver. Le pic de concentration de particules en suspension dans l’air va se prolonger au moins jusqu’à samedi soir.

Pour Toulouse et la Haute-Garonne,le préfet a décidé d’abaisser les vitesses maximales autorisées de 20 km/h. Il interdit aussi l’écobuage agricole.

De façon générale, les soirées devant la cheminée sont déconseillées tout comme les brusques envies de profiler du beau temps pour brûler ses déchets verts.

Les enfants et adultes fragiles, qui souffrent de maladies chroniques, doivent éviter de se promener près des grands axes routiers ou de produire des efforts physiques intenses.

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, un médecin de permanence « Air Santé » répond au 05.61.77.94.44.