«Gilets jaunes» à Toulouse: Énorme pagaille au nord de l'agglomération après une manifestation

BOUCHONS Les «gilets jaunes» ont organisé un barrage filtrant à la barrière de péage de Toulouse-Nord, créant d'énormes bouchons sur le périphérique toulousain

B.C.

— 

Sur la barrière de péage Toulouse-Nord, le 5 février lors de la manifestations des
Sur la barrière de péage Toulouse-Nord, le 5 février lors de la manifestations des — Vinci Autoroutes

Ils avaient annoncé la couleur. Les « gilets jaunes » ont décidé de marquer le coup ce mardi à l’occasion de l’appel à la grève générale. Dès 6h du matin, près de 200 personnes ont bloqué la barrière de péage de Toulouse-Nord​, sur l’A62, selon Vinci Autoroutes.

Ils ont procédé à un barrage filtrant, ne laissant passer les voitures que sur une seule file. Ajouté à la pluie et à un accident, le trafic a été complètement paralysé sur l’ensemble du périphérique toulousain.

Des dizaines de kilomètres d’embouteillages ont été comptabilisées, les gens mettant plus d’1 h 30 pour relier Fronton à la Ville rose, soit moins de 35 km.

En fin de matinée, les manifestants ont été évacués du site, mais la congestion du trafic restait très importante au nord de Toulouse.

Les « gilets jaunes » ont rendez-vous cet après-midi à Saint-Cyprien où doit débuter la manifestation organisée par la CGT et SUD-Solidaires.