«Gilets jaunes» à Toulouse : L’A62 rouverte après avoir été coupée durant plus de deux heures

MANIFESTATION L’autoroute A62 a été complètement coupée lundi matin durant plusieurs heures après la mise en place d’un barrage filtrant des « gilets jaunes ». La circulation a été rétablie en milieu de matinée après le départ des manifestants…

Béatrice Colin
— 
Des "gilets jaunes" le 17 novembre 2018 à Toulouse (Illustration). Crédit:FRED SCHEIBER/SIPA.
Des "gilets jaunes" le 17 novembre 2018 à Toulouse (Illustration). Crédit:FRED SCHEIBER/SIPA. — SIPA

Ils avaient annoncé un blocage de l’économie. Au moment où Emmanuel Macron dévoilait sa «Lettre aux Français», dimanche soir, les « gilets jaunes » de l’agglomération toulousaine ont décidé dans un premier temps de stopper la circulation des poids lourds et mis en place un barrage filtrant au niveau du péage Toulouse-Nord.

La circulation de l’ensemble des véhicules a été totalement bloquée à ce niveau dans les deux sens à partir de 7h du matin.

Face à la mobilisation des « gilets jaunes », le préfet de la Haute-Garonne avait décidé « par voie d’arrêté provisoire, d’interdire l’accès à l’A62 à tous les véhicules dans le sens Montauban - Toulouse à partir de Saint-Jory ». De fait, la sortie était obligatoire au niveau du péage de Saint-Jory (n°11).

De fait, la sortie était obligatoire au niveau du péage de Saint-Jory (n°11).

Ce blocage, auquel s’ajoutent de nombreux accidents sur le périphérique toulousain, entraîne de nombreux bouchons sur l’ensemble des routes de l’agglomération toulousaine. Les manifestants ont levé le blocage peu avant 10h.

Même topo au sud de Toulouse, notamment en Ariège, où les « gilets jaunes » restent aussi très mobilisés. Les gendarmes ont évacué le péage qu’ils bloquaient en milieu de matinée.

Samedi, l’acte 9 des « gilets jaunes », la Ville rose a connu un regain de mobilisation, pas moins de 6.000 personnes s’étaient donné rendez-vous à Toulouse.