VIDEO. Toulouse: 200 femmes «gilets jaunes» en première ligne

EPISODE 2 Pour le deuxième dimanche consécutif, 200 femmes « gilets jaunes » ont manifesté à Toulouse pour demander davantage de justice sociale…

H.M. avec AFP

— 

Des femmes manifestent à Toulouse.
Des femmes manifestent à Toulouse. — F. Scheiber - Sipa

Au lendemain de l’acte 9, pour elles c’était l’épisode 2. Pour le deuxième dimanche consécutif, 200 femmes «gilets jaunes» ont battu le pavé de Toulouse dans la matinée, dans une ambiance plutôt joyeuse. Et c’était le but de cette « Marche des femmes » : « montrer une image plus apaisée, plus positive », précise Hélène, une quinquagénaire cadre technique chez Airbus qui veut aussi prouver que « les femmes sont très investies [dans le mouvement] car elles prennent de plein fouet l’injustice sociale ».

Ce cortège féminin avait les mêmes revendications que les autres « GJ », la même animosité vis-à-vis du président Macron. Mais aussi des thèmes bien à lui. « Nous demandons l’application effective de la loi sur l’égalité hommes-femmes » et « un milliard pour lutter contre les violences faites aux femmes », explique Olivia, autre quinqua, « militante féministe et écologiste » affichée, persuadée qu’il y a « une convergence des luttes » avec les « gilets jaunes ».

« Précarisées, discriminées, révoltées, Femmes en première ligne », proclamait la banderole en tête de cortège. Cet « after » bon enfant a eu lieu après un samedi de mobilisation record à Toulouse - 6.000 « gilets jaunes » recensés - et émaillée d’incidents.

Emmanuel Macron est attendu jeudi dans la Ville rose, sur la base militaire de Francazal, pour présenter ses vœux aux armées.