Toulouse: Une école toulousaine délocalisée plusieurs semaines après un incendie volontaire

TRAVAUX La mairie estime qu'il faudrait débourser plus de 140.000 euros pour remettre à neuf les locaux de l'école Buffon, incendiés dans la nuit de vendredi à samedi dernier...

B.C.

— 

Image d'illustration d'une école primaire.
Image d'illustration d'une école primaire. — LODI Franck/SIPA

Lundi, les élèves de l’école élémentaire Buffon n’ont pas pu faire leur rentrée normalement. Deux nuits plus tôt, une voiture a été volontairement incendiée devant le hall d’accueil de l’établissement scolaire du quartier toulousain de Lafourguette, qui accueille un peu moins de 300 enfants.

Ce jeudi, ils retourneront en cours, mais dans les locaux de l’ancienne école Jean-Gallia, à la Reynerie, à quelques rues de là où ils seront acheminés par bus.

« Cette délocalisation devra durer plusieurs semaines, certainement jusqu’aux prochaines vacances scolaires. En trois jours, les services ont réussi le tour de force de réaménager complètement une école. Et cela a un coût important, en plus de ce qui va être dépensé pour réparer les dégâts », indique Marion Lalanne de Laubadère, adjointe aux affaires scolaires qui se dit « écœurée ».

300.000 euros de travaux pour deux incendies

Selon l’élue, le montant des travaux, et le relogement, devrait dépasser l’enveloppe de 140.000 euros déjà dépensée au cours des dernières semaines pour réhabiliter l’école Pierre et Marie Curie, aux Minimes. En fin d’année dernière, cet établissement avait aussi été victime d’un incendie volontaire. Soit pour les deux écoles un minimum de 280.000 euros à dépenser.

Ce nouveau sinistre a une autre conséquence. Il va retarder l’installation de plusieurs associations en lien avec l’Education nationale dans les locaux de l’école Gallia prévue après son installation dans une structure neuve de la Reynerie.