Barcelone: Arrêté avec des cartouches à la Sagrada Familia, le militaire appartient à un régiment de Castres

ARMEE Interpellé avec des chargeurs de cartouches alors qu’il entrait dans un monument de Barcelone, le militaire est un parachutiste de Castres…

G.D.

— 

Illustrations de policiers devant la Sagrada Familia en 2017.
Illustrations de policiers devant la Sagrada Familia en 2017. — Chine Nouvelle / SIPA

Il a été arrêté, dimanche, à Barcelone. Le militaire, qui avait tenté de pénétrer à l’intérieur de la Sagrada Familia avec cinq chargeurs de cartouches de 9 mm, est un jeune soldat appartenant au 8e RPIMa, un régiment de parachutistes situé à Castres, dans le Tarn, selon La Dépêche du Midi.

En vacances en Espagne, ce militaire français avait été interpellé après que les contrôleurs du célèbre monument barcelonais eurent découvert, dans son sac à dos, cinq chargeurs de 9 mm pour pistolet semi-automatique Mac 50. Arme qui avait aussi été retrouvée dans son véhicule. Le numéro de série avait été effacé.

Motivation terroriste écartée

Il avait expliqué aux autorités espagnoles avoir oublié de rendre ces munitions après un entraînement. Une information qui n’a pas été confirmée par le régiment de Castres qui précise au quotidien régional que l’arme ne provient pas de son armurerie.

Néanmoins, la motivation terroriste avait été écartée dans cette affaire. Le jeune homme avait été remis en liberté, lundi, et placé sous contrôle judiciaire.

Cet événement a eu lieu alors que le niveau d’alerte maximal avait été déclenché à Barcelone. Les autorités américaines soupçonnaient un très haut risque d’attentat dans cette ville.