Toulouse: Magasins, illuminations ou luge, cinq choses à savoir sur les festivités de fin d'année

MAGIE Avec le coup d'envoi des illuminations ce samedi, Toulouse revêtira ses habits de fête. Ce qu'il faut savoir pour profiter de cette période, en dépensant ou en se dépensant...

Hélène Menal

— 

La place Esquirol, à Toulouse, et ses illuminations de Noël.
La place Esquirol, à Toulouse, et ses illuminations de Noël. — P. Nin - Ville de Toulouse
  • Les illuminations s’allumeront ce samedi à 19 heures.
  • Les magasins seront ouverts pendant quatre dimanches d’affilée.
  • Une piste de luge va faire son apparition place Arnaud-Bernard.

Elles sont posées depuis longtemps, mais samedi, à 19 heures pile, les illuminations se mettront à scintiller donnant le coup d’envoi des festivités en centre-ville.

Elles seront familiales et classiques, avec des lutins et quelques nouveautés. Petit tour en traîneau.

Quatre dimanches pour remplir la hotte

Cela ne s’est jamais produit à Toulouse. Les magasins de détail seront exceptionnellement ouverts dès ce dimanche 2 décembre, puis les trois suivants. Même chose pour les hypermarchés, qui ne dévoilent pas tous leur stratégie de Noël, mais seront pour la plupart sur le pont eux aussi dès dimanche.

Un Capitole sidéral

Quand le maire appuiera sur le bouton samedi, ce sont 15 kilomètres de guirlandes qui s’allumeront, dont le classique plafond lumineux de 800 mètres de long dans la rue Alsace-Lorraine. Après les places Saint-Georges, Esquirol et des Carmes, qui conservent leurs super-installations, c’est au tour de la place du Capitole de bénéficier d’un traitement spécial. L’œuvre, tenue au secret mais a priori très « comète », s’appelle « Nova ».

Une piste de luge

Ça change de la patinoire. Une piste de luge va être montée sur la place Arnaud-Bernard du 20 au 27 décembre. Le ticket sera à 2 euros, matériel compris.

Un marché solidaire et végétal

Alors que le traditionnel marché de Noël du Capitole bat déjà son plein, celui plus intimiste des allées Jules-Guesde ouvrira ses cahutes le 8 décembre, avec ses produits artisanaux et solidaires. Les deux tableaux végétaux de la déco seront réalisés par les jeunes des quartiers prioritaires.

Des policiers pour surveiller

En plus de ceux du Capitole, des blocs de béton ont été déployés autour du square de Gaulle et du village du Père Noël. Un équipage de la police municipale est spécialement affecté en patrouille sur le secteur des animations et six vigiles privés surveillent le marché du Capitole. Par ailleurs, un agent est affecté 24 heures sur 24 aux écrans des caméras de surveillance braquées sur les animations.