Toulouse: Le cambrioleur laisse un courrier à son nom chez sa victime

FAITS DIVERS Un cambrioleur de 24 ans doit être jugé ce jeudi à Toulouse. Il a laissé un indice plus que compromettant sur le lieu de son forfait…

H.M.

— 

Un brassard de police. Illustration.
Un brassard de police. Illustration. — Witt - Sipa

Un homme de 24 ans doit être jugé en comparution immédiate ce jeudi à Toulouse pour un cambriolage plutôt réussi à la base. L’affaire remonte au mois de septembre quand le propriétaire d’un pavillon du quartier de Rangueil est réveillé en pleine nuit par des bruits suspects. Il surprend les deux cambrioleurs et les met en fuite.

Avant de prendre leurs jambes à leur cou, les deux complices, qui ont forcé une serrure, ont quand même eu le temps d’amasser un beau butin : ordinateur, tablette, téléviseur, pièces de collection.

Déjà en cellule

Mais l’un d’entre eux a aussi commis une belle boulette dans la précipitation. Il a laissé tomber sur place un document à son nom. Une décision de justice en l’occurrence.

Les enquêteurs de la Brigade de répression des atteintes aux biens (Brab) ont recoupé cette identité avec les indices scientifiques laissés sur place. Quand ils ont obtenu la certitude qu’ils tenaient l’un des cambrioleurs, ils n’ont même pas eu à aller le cueillir. Il avait été incarcéré entre-temps dans le cade d’une autre affaire.