Toulouse: Véritable escroc, le locataire expulsé jouait au proprio

ARNAQUE A Tournefeuille, près de Toulouse, un locataire en cours d’expulsion faisait visiter son appartement et encaissait les réservations…

Hélène Menal

— 

Une paire de menottes. (Illustration)
Une paire de menottes. (Illustration) — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Il n’était ni agent immobilier, ni même propriétaire mais avait déjà une belle carte de visite d’escroc. Un homme de 58 ans a fait l’objet d’une interpellation mouvementée mardi à Tournefeuille, près de Toulouse

L’histoire commence quand une personne se présente au commissariat. Elle explique qu’elle vient de visiter un appartement repéré sur Le Bon Coin et qu’elle a trouvé l’homme qui l’a reçue plutôt louche. Surtout quand il a tenté de lui soutirer de l’argent pour réserver l’appartement.

Les policiers de la Brigade territoriale ouest de Toulouse découvrent rapidement que l’homme en question n’est pas le propriétaire de l’appartement mais son locataire en cours d’expulsion. La résistance du suspect lors de son arrestation confirme leurs soupçons. Puis les perquisitions menées dans son appartement et dans sa voiture se révèlent éloquentes.

Il était recherché

Les policiers ont retrouvé une grosse somme d’argent en liquide, trois téléphones, des cartes bancaires et des copies de pièces d’identité à différents noms, ou encore des documents d’ouverture de comptes.

En plus, l’homme était recherché dans le cadre d’une condamnation à 18 mois de prison ferme non purgée. C’est pour cette dernière raison qu’il a été écroué en attendant la suite de l’enquête sur sa dernière escroquerie.