Toulouse: Armé, il dépouillait les jeunes repérés dans le métro

FAITS DIVERS Un jeune de 18 ans soupçonné d’avoir dépouillé neuf jeunes sous la menace d’une arme a été interpellé mercredi à Toulouse…

Helene Menal

— 

Un brassard de police. Illustration.
Un brassard de police. Illustration. — Witt - Sipa

Son mode opératoire était bien rodé. Il repérait des jeunes hommes, dans la petite vingtaine, le plus souvent dans une station de métro de Toulouse. Puis, il les « embrouillait » les accusant de l’avoir volé, un prétexte pour attirer les victimes à l’écart. Une fois à l’abri des regards indiscrets, il sortait soit un couteau, soit une arme de poing, soit suggérait qu’il était armé puis il dépouillait les jeunes.

Les policiers de la brigade criminelle et de répression des atteintes aux personnes ont interpellé ce braqueur de 18 ans le mercredi 17 octobre. Ils le soupçonnent d’avoir fait neuf victimes depuis début septembre, volant portables et portefeuilles ou obligeant ses cibles apeurées à retirer de l’argent au distributeur.

Tirs d’intimidation

Connu des services de police, le voleur a aussi dérapé mardi en tirant plusieurs cartouches près du lycée technique Roland-Garros​ pour effrayer deux jeunes filles qui refusaient de converser avec lui sur les réseaux sociaux. Ce dernier coup d’éclat à permis de le confondre.

Le suspect a reconnu les faits et devait être jugé ce vendredi après-midi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.