Toulouse: Des voitures louées à cinq euros par jour aux intérimaires

EMPLOI Un garage solidaire permet aux intérimaires de la région de Toulouse de louer une voiture pour 5 euros par jour...

Helene Menal

— 

Il suffit de présenter un contrat de mission d'intérim.
Il suffit de présenter un contrat de mission d'intérim. — M. Allili - Sipa
  • Les intérimaires de la région toulousaine peuvent désormais louer une voiture à 5 euros par jour.
  • Ils doivent se rendre pour cela au garage social des Minimes.
  • L’objectif est déviter les refus de mission dus à un manque de mobilité.

La précarité de l’emploi ne permet pas toujours de posséder ou d’entretenir une voiture. Et, dans un cercle vicieux, l’absence de mobilité peut pousser un candidat à refuser une mission d’intérim. Dans la région de Toulouse, ce « frein à l’emploi » est en partie levé. Les intérimaires peuvent se rendre au Garage pour tous, un établissement solidaire du quartier des Minimes. Ils pourront y louer une voiture au tarif solidaire de 5 euros par jour, dans la limite de 90 jours par an.

Cette nouvelle possibilité existe grâce à la convention passée entre le Garage pour tous et le Fonds d'action sociale du travail temporaire (Fastt). Cette association à but non lucratif est alimentée par les cotisations obligatoires de toutes les agences d’intérim et développe des actions sociales.

Des réparations à prix solidaire

« Les intérimaires peuvent louer leur voiture via leur agence ou venir directement chez nous avec leur contrat de mission », explique Raymond Gleyses, le président du Garage pour tous. Il dispose d’un parc de 20 voitures - pas vraiment des carrosses, mais en très bon état - et éventuellement de quelques scooters à 3 euros par jour.

Le bénévole, qui en a déjà fait l’expérience, est convaincu d’enlever une véritable épine du pied de certains intérimaires. « Ils sont vraiment contents », confie-t-il. D’autant que la paperasse est allégée et les chèques de caution gardés au chaud sans être encaissés.

Pour les intérimaires qui ont déjà une voiture, le partenariat avec le Fastt permet de bénéficier du tarif maison pour les réparations, à moins de 40 euros l’heure de main-d’œuvre. Les 2.500 adhérents de ce garage social peuvent aussi y réparer eux-mêmes leur voiture, en profitant des conseils et de la logistique pour 15 euros de l’heure.