Pour une mort douce des poulets

ANIMAUX Une dizaine de membres de l'organisation People for the Ethical Treatment of Animals (Peta) ont manifesté hier devant le futur restaurant KFC de Balma...

J. R.

— 

Hier, à Balma.
Hier, à Balma. — F. SCHEIBER / 20 MINUTES

Une dizaine de membres de l'organisation People for the Ethical Treatment of Animals (Peta) ont manifesté hier devant le futur restaurant KFC de Balma, enseigne américaine accusée par l'association d'infliger de mauvais traitements aux poulets. Animaux écrasés, ébouillantés vivants : selon Peta, les actes de cruauté seraient nombreux.

«Nous demandons à KFC de changer ses méthodes d'abattage, par exemple l'abandon de l'étourdissement électrique et de l'égorgement pour les remplacer par un abattage au gaz», explique Nicolas Gresset, membre de Peta.