Icarelink attaque le géant Airbus

J. R. - ©2008 20 minutes

— 

Le tribunal de commerce de Toulouse a jugé hier le litige opposant Airbus à Icarelink. Cette société toulousaine estime avoir été dépouillée d'une de ses inventions par l'avionneur. La PME réclame 106 millions d'euros de dédommagements. « Ces chiffres sont fondés sur des estimations commerciales invérifiables, réfute Olivier Piquemal, l'avocat d'Airbus. Mon client n'a pas rompu abusivement le contrat qui le liait à Icarelink, il a simplement préféré la technologie de Siemens, en Allemagne. »

Un argument rejeté par Régis Mercié et Gérard Haas, les défenseurs d'Icarelink. « Airbus essaie de noyer la justice à travers ses différentes filiales. On peut carrément parler de pillage organisé ». Le jugement sera rendu le 25 septembre.