De l'argent en plus pour le campus

B. C. - ©2008 20 minutes

— 

Une cité internationale des chercheurs implantée en centre-ville. C'est l'un des projets qui devrait voir le jour grâce aux financements de l'opération Campus. L'Université de Toulouse figure depuis hier parmi les six sites retenus par le gouvernement pour bénéficier de fonds accrus afin de rénover et développer son campus.

« C'est la reconnaissance de la pertinence du projet scientifique et d'amélioration de la vie étudiante », s'est félicité Jacques Erschler, le président du pôle « Université de Toulouse », qui regroupe les facultés et les grandes écoles de la Ville rose. Au total, un budget de 300 millions d'euros devrait lui être alloué. La fac du Mirail a obtenu un traitement particulier lui permettant d'avoir des crédits débloqués plus rapidement. Le complexe de Rangueil pourra bénéficier d'un grand toilettage, mais aussi de la création d'une maison des étudiants. Sur le site de l'Arsenal, la création d'une dalle au-dessus du parking actuel permettra d'accueillir des équipements sportifs. Car c'est bien là le concept : mutualiser les moyens de chaque établissement.

Quant à la cité internationale, sa localisation reste à définir. Les allées Jules-Guesde ou encore la rue des Trente-six ponts sont dans la course. On y trouverait des appartements pouvant accueillir les chercheurs et leurs familles, mais aussi une bibliothèque. « Il ne s'agit pas uniquement de faire des locaux, mais aussi de tout mettre en oeuvre pour que les étudiants aient envie de venir grâce à nos formations et pôles d'excellence scientifique et technologique », insiste Louis Castex, directeur de l'Insa.