Toulouse: Une nouvelle chasse au trésor en mode Frankenstein, avec 2.000 euros à la clé

MYSTERE Une nouvelle chasse au trésor débute dans la Ville rose. Les énigmes conduisent à la formule de résurrection d’un savant fou et à un vrai chèque de 2.000 euros. Et pas besoin d’habiter Toulouse…

Helene Menal

— 

Pas la peine d'habiter Toulouse pour tenter de déchiffrer les énigmes cryptées. Illustration.
Pas la peine d'habiter Toulouse pour tenter de déchiffrer les énigmes cryptées. Illustration. — PixaBay
  • Les énigmes de cette chasse au trésor à Toulouse sont postées sur le site du Mysterius Tresor. Ces casse-tête et autres sudoku de la mort qui tue ont été imaginés par un Toulousain.
  • Il y a un an une chasse au trésor avait viré au « fiasco » à Toulouse.

Le Dr Von Dietrich prétend avoir mis un point au cours de ses expériences clandestines une formule de résurrection. Et c’est à Toulouse qu’il a caché sa formule. Voilà le scénario à la Frankenstein de la nouvelle chasse au trésor qui vient de débuter.

L’intrépide chercheur qui découvrira le premier le secret du savant fou empochera un chèque de 2.000 euros. Mais avant, il devra avoir résolu toutes les énigmes postées sur le site du Mysterius Tresor,

Ces casse-tête sont fidèles dans l'esprit aux chasses classiques. Ils font pour la plupart appel à des procédés de cryptographie ou autres sudoku de la mort qui tue et ont été imaginés par Alexandre Carbou, un Toulousain amateur de quêtes. Il est trop jeune pour avoir sillonné les routes de France avec une pelle dans sa voiture à la recherche de la Chouette d'Or (toujours pas trouvée d’ailleurs) mais s’est plongé avec délice dans le Trésor Perdu, la dernière chasse française à succès dont les solutions ont été révélées cet été.

Sur fond de vengeance…

Il codirige aussi une Escape Room toulousaine, Mysterius Escape, dont l’inquiétant Von Dietrich est déjà le protagoniste. « Nous avons créé ce jeu pour amuser les gens », assure le trentenaire. Et un peu aussi par vengeance. Pour effacer le « fiasco », voilà un an, d’une autre chasse au trésor toulousaine. Comme beaucoup d’amateurs, il a été « super-déçu » de découvrir des énigmes bancales sur un site truffé de pubs intempestives avant l’arrêt très prématuré du jeu.

Promis, le Mysterius Tresor ne tombe pas dans les mêmes travers. « Mon associé a réuni les 2.000 euros auprès d’entreprises partenaires qui sont signalées sur le site dans un espace à part », explique Alexandre Carbou. Le jeu est gratuit, il espère juste qu’il amènera un peu de notoriété à Von Dietrich et de l’expérience pour lancer une chasse plus vaste sur la base d’un livre d’énigmes.

Pour jouer, il suffit d’avoir une carte de Toulouse pour reporter ses indices et tracer la destination finale. « Pas la peine d’être physiquement à Toulouse », insiste le créateur (même si ça aide, on l'a constaté). Sauf, bien sûr dans la dernière ligne droite, pour mettre la main sur la formule. Un bon millier d’enquêteurs planche déjà.

>> A lire aussi : Une chasse au trésor arrêtée sur fond de polémique à Toulouse

>> A lire aussi : Des milliers de Français se creusent les méninges pour trouver un trésor de 50.000 euros