Toulouse: Pousser les murs pour dédoubler les CP et CE1 coûte 290.000 euros à la mairie

EDUCATION A Toulouse, 28 écoles situées en zone prioritaire vont bénéficier de nouveaux dédoublements de CP ou CE1 pour cette rentrée. La dépense occasionnée pour la mairie s’élève à 290.000 euros…

H.M.

— 

Dans une salle de classe d'une école toulousaine.
Dans une salle de classe d'une école toulousaine. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Quelque 35.000 élèves feront leur rentrée la semaine prochaine dans les écoles publiques de Toulouse. « C’est un record, un motif de fierté mais aussi un challenge », précise le maire, Jean-Luc Moudenc (LR).

Car en plus d’absorber une croissance de 9 % des effectifs scolaires en quatre ans, la ville doit aussi permettre le dédoublement des classes prévu par le gouvernement. Après la création de 33 classes de CP à 12 élèves l’an dernier, c’est au tour des CP des zones REP (défavorisées) et des CE1 des zones REP + (très défavorisées) de bénéficier de la mesure.

Cloisons et mobilier mobile

28 écoles sur 205 sont concernées dans la Ville rose et 88 postes d’enseignants ont été créés par le rectorat à cet effet. Et comme l’an dernier, la mairie a dû pousser les murs. Sauf que cette fois, « nous avions un an pour nous préparer », souligne Marion Lalane-de-Laubadère, l’adjointe en charge des affaires scolaires. « Il n’y a pas de solution standard, ce n’est physiquement pas possible », ajoute l’élue. Dans certaines écoles, un système basique de cloisonnement a été adopté, coupant les classes en deux. Dans d’autres, c’est l’option du co-enseignement, avec deux groupes par salle et du « mobilier mobile », qui a prévalu.

Le dédoublement des classes a coûté 290.000 à la mairie contre 134.000 euros pour les premiers CP l’an dernier. A l’époque, la demande de cofinancement adressée au préfet n’a pas abouti. « Il n’y a pas de crédits spécifiques prévus », indique le maire. L’investissement est donc à la charge de la commune.

>> A lire aussi : Que cachent les nouvelles évaluations des élèves en CP, CE1, 6e et seconde?