Baptisée A69, l'autoroute Toulouse-Castres passe à la vitesse supérieure

TRANSPORTS La déclaration d’utilité publique de l’autoroute Toulouse-Castres est parue ce vendredi au Journal officiel…

Beatrice Colin

— 

La future autoroute Toulouse-Castres s'appellera A69.
La future autoroute Toulouse-Castres s'appellera A69. — G. VARELA /20 MINUTES

Lors de son passage à Toulouse en mai dernier, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, avait confirmé aux acteurs locaux qu’elle verrait bien le jour. Ce vendredi, ces derniers ont eu la confirmation que l'autoroute Toulouse-Castres serait un jour une réalité. Plus de 20 ans après les premières études, la déclaration d’utilité publique de cet axe a été publiée ce vendredi au Journal officiel.

Baptisée A69, cette liaison autoroutière à péage reliera Castres, dans le Tarn, à Verfeil, en Haute-Garonne. Longue d’environ 54 km, elle consiste à l’agrandissement de voies actuelles et à la création de plusieurs kilomètres de voies nouvelles.

Désenclaver Castres

La déclaration d’utilité publique indique que les expropriations nécessaires pour les travaux devront avoir eu lieu dans un délai de dix ans, soit d’ici l’été 2028.

Depuis des années, ce projet suscite la polémique. Des élus et acteurs du monde économique soutiennent ce projet qui doit permettre de gagner une demi-heure de temps de trajet entre les deux villes et servir à désenclaver Castres. Les opposants préconisaient de leurs côtés l’aménagement de l’existant, critiquant la mise en place d’une liaison autoroutière à péage.