Toulouse: Après les orages, la guinguette flottante prend un peu le large

INTEMPERIES Suite aux intempéries survenues lundi, de nombreux villages de la Haute-Garonne ont été inondés. A Toulouse, la guinguette flottante a légèrement dérivé, reportant son ouverture…

B.C.

— 

Avec la montée des eaux, la guinguette flottante du quai de Tounis, à Toulouse, a pris un peu le large.
Avec la montée des eaux, la guinguette flottante du quai de Tounis, à Toulouse, a pris un peu le large. — B. Colin / 20 Minutes

Après les orages et fortes pluies​ dans la nuit de dimanche à lundi, le niveau de la Garonne et de ses affluents est montée dans la journée de lundi pour dépasser les 2,50 mètres au Pont-Neuf vers 17h45.

De nombreux villages de la Haute-Garonne et de l’Ariège ont eu les pieds dans l’eau à cause de ces intempéries.

En particulier du côté de Gaillac-Toulza et d’Auterive, au niveau de la vallée de la Lèze ou dans le Lauragais ou les pompiers sont intervenus à de nombreuses reprises dans la journée de lundi.

Durant plusieurs heures, l’A64 a été interrompue aussi dans les Hautes-Pyrénées.

A Toulouse, le courant de la Garonne a charrié de nombreux troncs d’arbres et branches.

Diagnostic de l’état de la guinguette jeudi

Certains se sont coincés dans la barge de la guinguette flottante, qui devait ouvrir ses portes ce mardi au quai de Tounis. Il faudra attendre quelques jours avant de pouvoir y déjeuner.

Toujours accrochée aux berges, la passerelle d’accès n’est pour l’instant pas accessible. Les équipes de Toulouse Métropole interviendront dès que les eaux auront suffisamment baissé.

Et un diagnostic de l’état de ce ponton flottant sera réalisé jeudi et vendredi. A moins de découvrir de gros dégâts électriques, la guinguette devrait pouvoir être remise en service d’ici une semaine.

Quant aux quais, ils resteront fermés jusqu’à leur nettoyage. Du limon s’est en effet déposé sur le revêtement.