Le défilé des bus sur les boulevards de Toulouse, le 16 juillet 2018, jour de la fermeture pour travaux de la ligne A du métro.
Le défilé des bus sur les boulevards de Toulouse, le 16 juillet 2018, jour de la fermeture pour travaux de la ligne A du métro. — H. Menal - 20 Minutes

TRANSPORTS

Toulouse : Bye bye la ligne A du métro, on a testé le système (perfectible) de substitution

A Toulouse, la ligne A du métro a tiré le rideau pour l’été. Les bus qui la remplacent ne sont pas parfaits mais ils fonctionnent mieux que l’année dernière…

  • A Toulouse, la ligne A du métro est fermée pour travaux jusqu’au 26 août.
  • La fraîcheur aidant, le démarrage du système de substitution s’est mieux passé qu’en 2017.
  • Malheureusement, les bus vont en moyenne trois fois moins vite que le métro.

Merci la pluie… et peut-être les Bleus aussi. C’est de plutôt bonne humeur que les Toulousains ont vécu ce lundi le premier jour de l’été sans ligne A du métro, même si les panneaux d’information ont été installés tardivement pour cause de finale gagnée. Les stations sont, rappelons-le, fermées pour travaux jusqu’au 26 août pour permettre de doubler la capacité des rames.

L’été dernier, le jour du «grand basculement» avait été bousculé et étouffant dans les bus de substitution. Pour leur retour, 20 Minutes a testé la ligne 14 entre la Reynerie et Esquirol, incontestablement plus respirable que l’an dernier mais qui devra repasser en termes de ponctualité.

Retards matinaux

D’abord on a raté le bus de 9h05 rue de Kiev. Mais comme la fréquence était théoriquement de 9 minutes, pas grave, va pour 10h15. Mais, raté. Le convoi suivant a pointé le bout de son nez à 9h27. Il était déjà plein comme un œuf en début de ligne, mais sans prise de bec ni grosses suées. Et, évidemment, il y en avait deux qui se suivaient de près, distillant des messages d’excuse mettant le retard sur le dos des orages. « On s’attendait à avoir très chaud, on a été très mouillés, souligne Laurent Lieutaud, le directeur commercial de Tisséo​. La pluie complique toujours la circulation ».

Le responsable estime toutefois que pour ce « démarrage en douceur, tout s’est plutôt bien passé », notamment parce que les usagers, même surpris, ont vite repris leurs habitudes « plan B » de l’an dernier.

Les agents de médiation - avec leur tee-shirt rose « ligne A XXL » - ne se sont pas économisés pour faire passer la pilule. « Je reste étonné du nombre de personnes n’étaient pas au courant du chantier », confie l’un d’eux. Et effectivement, il connaît avec sa collègue peu de répit : « Il roule pas le métro ? Et pourquoi ? », la question revient en rafale.

La ligne A du métro de Toulouse est fermée jusqu'au 26 août 2018.

En fonction de la fréquentation et des remontées des prochains, Tisséo ne s’interdit pas d’adapter le dispositif au bout de quelques jours.

D’ici là, la première précaution à prendre et de multiplier son temps de transport habituel par trois (40 minutes ce lundi matin entre La Reynerie et Esquirol par exemple). « C’est là qu’on se rend compte combien le métro est performant », glisse Laurent Lieutaud.

>> A lire aussi : Toulouse: La ligne A du métro à l'arrêt durant six semaines cet été (mais promis, c'est la dernière fois)