Toulouse: Les tarifs des transports en commun augmentent (encore) au 1er juillet

AÏE Comme prévu, les tarifs Tisséo augmenteront à nouveau ce dimanche 1er juillet. Les élus écologistes et des usagers pensent que cette fois, c’est abuser…

Helene Menal

— 

Le ticket 10 déplacements pass
Le ticket 10 déplacements pass — Fred Scheiber/20 Minutes
  • Les tarifs Tisséo augmentent à nouveau ce dimanche 1er juillet.
  • La hausse est générale avec un ticket unitaire qui prend 10 centimes, à 1,70 euro.
  • Les élus écologistes et des usagers critiquent cette hausse.

Juillet, c’est le mois des vacances, de l’arrêt de la ligne A du métro… et des augmentations des tarifs de Tisséo. Alors si vous êtes plus fourmi que cigale, pensez à recharger à fond votre carte Pastel ou à faire des provisions. Car, dès dimanche, le billet jaune unitaire prendra à nouveau coup de chaud passant de 1,60 à 1,70 euro.

Le très populaire ticket 10 déplacements prendra 30 centimes pour atteindre les 13,70 euros. En fait, pour faire simple, il n’y a que les trajets de la navette aéroport qui resteront au même prix.

Une inflation générale est prévue de longue date. Elle a été votée à l'unanimité le 29 mars 2017 par les élus qui siègent au comité syndical de Tisséo, le même jour que l’adoption de la « tarification solidaire » et que la suppression de la gratuité généralisée pour les chômeurs ou les seniors.

Des recettes plus importantes que prévu

Cette « vieille » délibération prévoit trois autres augmentations à venir, tous les mois de juillet jusqu’en 2021. Et si le prix du ticket à l’unité ne doit plus bouger, les dix déplacements seront à 14,50 euros en juillet 2021, l’abonnement annuel à 540 euros contre 500 actuellement (et 510 dimanche).

Sans compter l’apparition récente et discrète du « ticket dernière minute » à 2 euros, qu’on croirait pratique, mais qui consiste en fait à payer plus cher son ticket unitaire quand on l’achète au conducteur en montant dans le bus.

Ce coup de bambou estival est particulièrement critiqué par les élus Europe-Ecologie-Les Verts de Toulouse et de la Métropole qui pensent que Tisséo aurait pu s’en passer.

Un réseau « minable » pour l’asso des usagers

« Le compte administratif 2017 fait apparaître que les recettes commerciales ont augmenté de 8 millions d’euros alors que la première augmentation a eu lieu en juillet, ce qui fait une quinzaine de millions en année pleine [alors que Tisséo tablait sur 10 millions], explique l’un d’eux, Régis Godec​. Nous estimons qu’il n’est pas nécessaire d’y ajouter des recettes supplémentaires alors que l’offre kilométrique, elle, n’évolue pas ».

Tisséo conteste cette dernière affirmation et assure que « l’offre sur le tramway et le bus a progressé de plus d’un million de kilomètres entre 2014 et 2017 ». « Le seul investissement significatif, la création des lignes Linéo, s’est fait sans les aménagements nécessaires pour les rendre vraiment performants », regrette pour sa part l’association des usagers des transports de l’agglomération toulousaine et de ses environs (Autate). Elle parle d’un réseau « minable » et voit dans les nouveaux tarifs « une mauvaise nouvelle ».

>> A lire aussi : «A partir de 2019, tous les nouveaux bus seront équipés de la climatisation», annonce Valérie Pécresse