Toulouse: Vous voulez y faire quoi sur les fameuses ramblas ? Le bocal à idées est ouvert

URBANISME La mairie de Toulouse cherche des idées pour animer ses fameuses ramblas qui ouvriront aux promeneurs fin 2019…

Hélène Ménal
— 
Une vue d'artiste des futures Ramblas de Toulouse.
Une vue d'artiste des futures Ramblas de Toulouse. — BAU Joan Busquets
  • Inspirées de Barcelone, les ramblas de Toulouse seront livrées fin 2019.
  • Pour animer cette promenade, la mairie lance à un appel à idées.
  • Vous avez jusqu’au 14 août pour faire partie de l’aventure.

Va-t-on y danser les soirs d’été, y boire des coups toute l’année, s’y ouvrir à l’art ou, comme à Barcelone​, y acheter des babioles en distribuant des pièces à des statues vivantes ? Les fameuses ramblas de Toulouse ouvriront au public fin 2019, en lieu et place des très circulantes allées Jean-Jaurès.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette promenade centrale surélevée de 600 mètres de long sur 60 de large aura du potentiel. A condition de bien l’exploiter, et d’avoir les bonnes idées.

C’est tout le sens de l’appel que vient de lancer officiellement la mairie qui demande aux Toulousains de se creuser les méninges « pour contribuer à l’animation commerciale, culturelle et festive des ramblas ». Cette opération, baptisée «Imagin' RAMBLAS» s’adresse à tous, commerçants comme associations, structures privées ou publiques.

Sauf le 14 juillet…

Ce « concours » d’idées est ouvert jusqu’au 14 août 2018. Il permettra de décrocher une convention du domaine public, pour quelques jours ou quelques années, en fonction du projet. Sauf pour le 14 juillet, bizarrement.

Les heureux lauréats seront désignés par un jury dont la décision dépendra à 60 % de « l’originalité et de la qualité du projet » (et à 10 % de la redevance sur le chiffre d’affaires que vous comptez reverser à la mairie).

Avant de devenir « the place to be » dans la Ville rose, les ramblas sont pour l’instant encore et toujours en chantier. Indigo y creuse son nouveau parking souterrain.

>> A lire aussi : Toulouse: Un obus découvert sur le chantier des Ramblas, en plein centre-ville

>> A lire aussi : Toulouse: Cinq choses à savoir sur les futures «ramblas» des allées Jean-Jaurès