Toulouse: Plus d'étudiant, plus de client, la librairie du campus bloqué du Mirail au bord du gouffre

UNIVERSITE Désertée par les étudiants puisque l’université Jean-Jaurès est bloquée depuis plus d’un mois, la librairie privée du campus du Mirail à Toulouse est au bord du gouffre. Elle lance une cagnotte en ligne…

Helene Menal

— 

L'Université Jean-Jaurès, à Toulouse, campus du Mirail.
L'Université Jean-Jaurès, à Toulouse, campus du Mirail. — B. Colin

C’est ce qu’on appelle un dommage collatéral. L’université Toulouse 2 Jean-Jaurès est bloquée depuis le 6 mars. Et si les AG font souvent le plein, les rayons de la librairie Etudes Mirail, un commerce privé installé sur le campus, restent eux désespérément déserts.

« Les clients sont absents, notre économie est en péril. (…) Que cette situation dure longtemps ou pas, la librairie est au bord du gouffre », indique ce lundi dans un communiqué Sylvie Tiné, la gérante, qui annonce qu’elle met la librairie « en veille jusqu’à fin août » et lance une cagnotte sur Internet.

Déjà, mi-mars, elle avait ouvert sur son blog une campagne de bons d’achat qui a permis de régler quelques fournisseurs et éditeurs. Mais les fonds récoltés n’ont pas suffi à renflouer la trésorerie. « Nous ne tiendrons pas sans solidarité », assure Sylvie Tiné. Et cette librairie, dynamique au cœur du Mirail pourrait « éteindre la lumière ».

>> A lire aussi : Toulouse: Bloquée depuis trois semaines, l'Université Jean-Jaurès placée sous «tutelle» par le ministère