Une pincée de bio dans les cantines

- ©2008 20 minutes

— 

Il faudra encore attendre pour que le contenu des assiettes des écoliers soit à 100 % bio. Mais la nouvelle municipalité, dont c'était l'un des arguments de campagne, s'attelle à la tâche.

« Nous sommes en train de faire un état des lieux. La cuisine centrale produit près de 25 000 repas par jour, c'est un paquebot et nous sommes conscients que nous ne pouvons pas changer du jour au lendemain. Nous allons introduire plus de produits frais locaux, de saison, et bio », souligne Elisabeth Belaubre, adjointe (Verts) en charge de l'environnement, santé et restauration. Son objectif : s'approvisionner auprès des producteurs locaux et participer ainsi au développement de l'agriculture bio de la région.